Filip Bormans webbanner
25 octobre 2021 / RH

La société Phished élargit son champ d’action aux États-Unis et renforce ses ambitions internationales.

En 2021, Phished a passé avec succès le cap de la jeune entreprise à une ambitieuse expansion. Grâce à la création d’un nouveau bureau à New York, l’entreprise répond à la demande mondiale de solutions intelligentes de cybersécurité et poursuit sa forte croissance. Au début de l’année, Phished, lauréat du prix de la jeune entreprise de l’année décerné par Data News et Computable, a déjà franchi la Manche en ouvrant une succursale à Londres.


Au bon endroit au bon moment

« La pandémie mondiale a montré de manière flagrante qu’il existe un grand besoin d’éducation sur les cyberdangers », déclare Arnout Van de Meulebroucke, fondateur et PDG de Phished. « Les problèmes en ligne sont les mêmes partout dans le monde : les pirates ont cherché et trouvé de nouveaux moyens d’hameçonner les gens ; ces derniers cherchent des solutions, mais ont souvent du mal à en trouver une qui leur convienne. Grâce à cette initiative visant à étendre nos activités aux États-Unis, nous voulons être là où les pirates informatiques frappent le plus fort. Nous avons déjà une empreinte importante aux États-Unis, mais nous voulons désormais y pousser l’accélérateur plus loin. »

Là où les concurrents s’arrêtent, c’est là que le plaisir commence pour nous. Notre produit est d’une qualité sans précédent, et les collègues qui nous soutiennent dans cette nouvelle aventure sont d’un niveau élevé - remarquable pour une jeune entreprise comme Phished. Nous partons presque avec une longueur d’avance sur la concurrence.

Intégrer l’expérience américaine

Pour son lancement aux États-Unis, la société Phished s’appuie sur son expérience. Filip Bormans sera responsable des canaux de vente directe et indirecte en tant que « Directeur des ventes US ». « Grâce à sa connaissance approfondie du marché, Filip sera non seulement en mesure de nous lancer sur le marché local, mais il nous placera également juste à côté de nos principaux concurrents », déclare M. Van de Meulebroucke.

Avec un passé notamment chez Banksys, Atos Worldline, Telindus, Xerox et Kyocera, Filip a un grand pédigrée — une expérience qu’il utilisera pleinement pour faire de Phished un acteur incontournable du marché américain. « Phished est la première entreprise à laquelle j’ai postulé », déclare M. Bormans, « car je crois au potentiel indéniable de ce produit. Ce n’est pas seulement un sujet d’actualité, les gens en ont vraiment besoin. »

« De plus, nous avons de solides atouts à offrir, il suffit de penser aux considérations de sécurité strictes que nous apportons avec nous depuis l’Europe. Celles-ci sont souvent plus rigoureuses que ce qu’exigent les autorités locales, ce qui inquiète parfois de nombreuses entreprises américaines. Toutefois, notre plus grand atout est bien sûr la puissance de notre IA : elle s’adapte sans effort à chaque destinataire, de sorte que les utilisateurs américains seront également assurés de bénéficier du meilleur cadre pour leur formation de sensibilisation à la cybersécurité », déclare M. Bormans.

Se lancer dans la compétition

Sur le marché américain, Phished sera confronté à de nombreux acteurs locaux. Pas de problème", dit fermement Bormans, « notre produit est à la hauteur ». Là où les concurrents s’arrêtent, c’est là que le plaisir commence pour nous. Notre produit est d’une qualité sans précédent, et les collègues qui nous soutiennent dans cette nouvelle aventure sont d’un niveau élevé - remarquable pour une jeune entreprise comme Phished. Nous partons presque avec une longueur d’avance sur la concurrence. »

« Le passage au marché étranger était une étape logique », déclare M. Van de Meulebroucke. « Notre plateforme Phished s’est avérée très polyvalente et évolutive. Nous envisageons donc cette aventure avec beaucoup de confiance : nous avons beaucoup à offrir et ne sommes en rien inférieurs aux acteurs locaux sur place. »